Maintien de la paix

La vie d'Amandine Roche change après sa rencontre avec le Dalaï-Lama à l'âge de 18 ans. A la suite de cette rencontre, Amandine étudie les droits de l'Homme et rédige une thèse de sciences politiques sur le Panchen Lama, le plus jeune prisonnier politique au monde, détenu en Chine. Un second évènement bouleverse le cours de son existence : en septembre 2001, Amandine est invitée par les Talibans en Afghanistan. Elle décide d'y retourner et de s'engager pour ce pays.

Ces expériences l'ont convaincue de poursuivre son engagement en faveur de la construction de la paix et de la résolution de conflits. A ce jour, elle a été consultante pour le Département de maintien de la paix des Nations Unies, la Commission européenne, l'UNICEF, le PNUD, l'UNESCO, ONU Femmes, l'USAID (l'agence américaine d'aide au développement), Reporters sans frontières, l'OIM et le National Democratic Institute (NDI) en Asie (Ouzbékistan, Tadjikistan, Afghanistan, Timor oriental, Bhoutan, Tibet, Népal, Birmanie), Afrique (Tunisie, Togo, Rwanda, Kenya, Angola, RDC), Europe (Arménie) et Amérique du Sud (Mexique, Nicaragua, Venezuela, Jamaïque, Haïti). Depuis 10 ans, elle vit et travaille régulièrement à Kaboul.

Amandine est titulaire d'un master en relations internationales et d'une licence en sciences politiques (France) et d'un master en droits de l'Homme et droit humanitaire (Espagne) ; elle a également étudié les médias et le développement international (Italie), l'intégration des politiques d'égalité hommes-femmes (Etats-Unis), la communication non-violente (France), l'éducation à la paix (Costa-Rica) et le leadership (Etats-Unis).

Dans son travail de construction de la paix, Amandine se concentre sur la démocratie, les élections, les droits de l'Homme, la liberté d'expression, l'éducation, la sensibilisation des médias, l'égalité hommes-femmes et l'émancipation des jeunes comme des moyens d'atteindre la non-violence.

Amandine est membre et conseillère de Festival International du film des droits de l'homme en Afghanistan et directrice en charge des projets humanitaires du Forum Meilleur monde.